Qu’est-ce que l’impression 3D?

Imprimer Twitter Facebook Delicious LinkedIn

Ricoh Europe a lancé AM Business, son entreprise de fabrication additive, dédiée aux imprimantes 3D. Forts de notre longue expérience et de notre savoir-faire, nous allons accélérer l’innovation directement avec nos clients de la fabrication.

Qu’est-ce que l’impression 3D?

L’impression 3D, aussi appelée fabrication additive, est un processus où l’on part d’un dessin en 3D pour créer un véritable objet, à l’aide d’une imprimante spécifique. À la différence de la sculpture qui retire de la matière pour façonner un objet, l’impression 3D fonctionne par « addition de matière », d’où le terme de fabrication additive. Un objet est construit par fines couches, formant des strates horizontales qui sont déposées les unes sur les autres, jusqu’à ce que l’objet soit créé. Ceci peut être fait à partir de toutes sortes de matériaux, tels que le plastique, le métal, le plâtre ou l’encre. 

Qu’est-ce que la technique FFF?

La technique utilisée par l’impression 3D, où des couches de matériaux se superposent pour former un objet, s’appelle la fabrication par filaments fusionnés (FFF). Le filament est le plus souvent un type de plastique que l’on chauffe à l’aide d’une extrudeuse et qui se liquéfie. L’extrudeuse se déplace alors au-dessus du plateau d’impression suivant des cordonnées précises et extrude les filaments. En l’espace de quelques secondes, le plastique refroidit et redevient solide. La couche suivante est alors imprimée à son tour et adhère à la précédente. Ce processus se poursuit jusqu’à impression totale de l’objet. 

Filaments

Les filaments sont des « matériaux imprimables ». Ceux que l’on utilise pour l’impression 3D sont principalement du plastique enroulé sous forme de bobine. Ces filaments sont des thermoplastiques : solides sur la bobine, ils deviennent liquides lorsqu’ils sont chauffés par l’extrudeuse, puis ils retournent à l’état solide en refroidissant. 

PLA 
Le PLA (acide polylactique) est un thermoplastique biodégradable utilisé essentiellement pour l’impression 3D. 

Les principaux avantages du PLA sont les suivants :
  • très bonne adhésion entre les couches
  • faible odeur 
  • biodégradable
  • solide
  • contraction minimum lors du refroidissement
  • grand palette de couleurs
Inconvénients:
  • température de transition vitreuse de 60-65 degrés Celsius
ABS: 
L’ABS (acrylonitrile butadiène styrène) est un thermoplastique utilisé dans le cadre de l’impression 3D, principalement pour imprimer de petits objets solides. 

Principaux avantages de l’impression avec l’ABS:
  • extrêmement solide
  • plus résistant à la chaleur que le PLA
  • possibilité de traitement a posteriori
  • température de transition vitreuse de 105 degrés Celsius
Inconvénients:
  • dégage des émanations, ne peut donc être employé que dans des zones bien ventilées
  • non-biodégradable 

Nylon (618)
Il existe toute une gamme de matériaux nylon sur le marché. Ce type de nylon est solide tout en restant pliable.
 
Principaux avantages de l’impression avec le nylon:
  • objets souples
  • solide
  • possibilité de le teindre a posteriori
Inconvénients:
  • difficile à imprimer, demande de l’expérience
    les couches sont sujettes à des cassures

Haut de page

Structures de support

Lors de la construction d’un pont, par exemple, l’impression 3D ne pourra pas construire dans le vide, aussi une structure de support est ajoutée au modèle. Elle permettra de soutenir l’objet imprimé et pourra se retirer une fois l’impression terminée. Le PVA est un matériau imprimable qui se dissout dans l’eau. Ainsi il se rince, tout simplement, permettant une utilisation sécurisée et écologique de structures de support d’impression.

Haut de page

0800 90309 (Numéro gratuit)
Contactez-nous pour plus information sur ce produit.

Haut de page

Liens connexes